Bouturage Tomate : Transformez 5 plants en 50 (en 10 jours max)

Bouturage Tomate : Transformez 5 plants en 50 (en 10 jours max)

Imaginez acheter 5 plants de tomates, et vous retrouver 10/15 jours plus tard à en cultiver une cinquantaine. 

En plus de faire de fortes économies, vous pourriez multiplier votre récolte par 10 !

Et ce n’est pas tout ! 

Vous pourriez étaler les récoltes sur toute la période estivale. Ainsi, vous pourriez consommer des tomates fraîchement cueillies au fil des semaines.

Et ce n’est pas tout ! (bis)

Imaginez être touché par une maladie, comme la fonte des semis. Vous pourriez sauver la culture si vous avez seulement 4 ou 5 plantes qui survivent !

Tout ça … grâce au bouturage.

 

Mais, bouturer ses tomates, c’est pas compliqué ?

Vous n’avez jamais bouturé, et vous ne savez absolument pas comment faire !

Peut être que vous avez mis des gourmands dans de l’eau, mais au bout de 3 jours, rien ne se passe. Et là, vous vous posez tout un tas de questions. Vous vous demandez si vous devez changer l’eau tous les jours ? S’il faut ajouter un quelconque produit à l’intérieur ? Au bout de combien de temps apparaissent les racines ? Au bout de combien de temps, après la sortie des racines, il faut les mettre en terre ?

Et quand on ne sait pas … on fait des recherches.

Et des solutions de bouturage, on en trouve des dizaines.

Et là, on doute encore plus sur la bonne marche à suivre.

 

 

La Magie (totalement inutile) des hormones de bouturages

Il y a la fameuse hormone de bouturage.

Cette hormone augmente les chances que les racines apparaissent et donc, que la bouture fonctionne.

Il y a aussi des dizaines d’idées pour fabriquer de l’hormone de bouturage naturelle.

Par exemple, mélangez avec de l’eau :

  1. un aspirine
  2. des racines des branches de ronce
  3. l’urine humaine
  4. Purin d’orties ou de consoude
  5. etc …

La salive humaine est aussi une solution.

Sur les forums, dans les articles, tout le monde y va de sa petite technique et … Elles fonctionnent !

Néanmoins, toutes ces techniques sont totalement inutiles pour bouturer une tomate …

 

Pour bouturer une tomate, un verre d’eau suffit …

Étonnant n’est-ce pas ?

Pourtant, si vous essayez, c’est le résultat que vous aurez.

Vous pouvez faire tremper les gourmands ou les tiges que vous avez taillés.

Ca ne vous demande aucun travail supplémentaire car dans tous les cas, la taille des plants de tomates est conseillé :

 

Une histoire d’auxine et de rhizogénèse (rien que ça !)

Mais alors, pourquoi y a t’il autant de techniques de bouturage, alors que mettre les tiges et gourmands de tomates dans l’eau suffit ?!

Car la tomate à un fort taux d’auxine, ce qui facilite fortement la rhizogénèse.

Voilà Voilà.

J’espère que l’article vous à plus.

Bonne journée.

Plus sérieusement, je vais détailler.

L’auxine est une substance chimique organique de croissance végétale indispensable au développement de toute plante.

Cette phytohormone favorise la rhizogénèse. Et, une des fonctions de la rhizogénèse, c’est le développement de nouvelles racines.

L’auxine va reprogrammer les cellules de la tige en de nouvelles cellules de racines.

Pour de nombreuses plantes, l’auxine n’est pas assez présente pour que les cellules d’une tige / branche se reprogramme en racine.

Dans ce cas, on va ajouter des hormones de bouturage. Dans le commerce, l’hormone de synthèse AIB, acide b-indole butyrique, sert à pallier le manque d’auxine et va aider la plante à reprogrammer ses cellules.

Cela explique pourquoi certaines hormones naturelles, comme notre urine, fonctionne, car elles contiennent un certain taux d’auxine.

Et pour les autres méthodes naturelles qui n’en contiennent pas, elles possèdent des facultés antifongiques. Cela va limiter les attaques de champignons et le pourrissement afin de donner plus de temps à la plante pour se reprogrammer.

Concernant la tomate, elle n’a pas besoin de tous ces subterfuges, tout simplement car son taux auxine est assez élevé.

On va donc pouvoir la bouturer très facilement.

 

2 Solutions simples pour bouturer vos tomates

Dès votre première taille de gourmands ou de tiges qui vous gênent, vous allez pouvoir démarrer le bouturage.

Ne jetez pas le surplus, car il va automatiquement avoir des boutures qui fonctionnent, d’autres pas. Et, si vous utilisez la première technique, vous n’aurez aucun surcoût à tenter de bouturer plus que pas assez.

Vous verrez le résultat dans environ 10 jours.

Vous pouvez pratiquer la bouture de tomate sur n’importe quelle variété. Veillez à ne pas bouturer trop tard. Effectuez les boutures assez tôt afin que la bouture ait le temps d’effectuer son cycle complet de croissance.

 

1/ Dans de l’eau

La technique la plus simple, c’est de simplement les mettre dans l’eau.

Il vous suffit de laisser tremper les pieds pendant une semaine dans l’eau. Une fois les racines sorties, laissez les racines se développer pendant ¾ jours, puis plantez les en terre.

(D’ailleurs, si un plant casse à cause du vent et que vous souhaitez faire repartir la partie cassée, vous pouvez aussi appliquer le contenu de ce paragraphe)

Mettez (au choix) de la terre / argile / fumier / compost meuble afin que les racines puissent se développer facilement.

Arrosez beaucoup durant la première semaine, afin que la transition eau / terre ne soit pas trop brutale.

 

2/ En Godet

Si vous préférez planter en godet, sachez qu’il y a seulement 2 choses à savoir :

  • le terreau à semis doit être meuble
  • il faut qu’il soit toujours ultra humide. Qu’on voit l’humidité à la surface.

Pour le reste des détails, le type de terreau, l’ensoleillement etc .. c’est secondaire.

Mais, si vous souhaitez une méthode pas à pas, j’ai trouvé cette explication sur internet :

  • avoir un godet de 7 cm de diamètre
  • utiliser du terreau à semis & bouture
  • tasser légèrement
  • le faire tremper : il faut qu’il soit archi humide, que l’humidité remonte jusqu’à la surface
  • détacher le gourmand à la main, sans sécateur
  • enfoncer la bouture de 3/4 cm
  • d’abord : elle va faner
  • pulvériser pendant les premier jours le feuillage des tomates
  • au bout de 7 à 10 jours, la bouture sera faites, et on pourra planter le plant de tomate en terre

 

Bouturage Tomate : Les questions que vous vous posez peut être

  • Faut-il changer l’eau tous les jours ? Non.
  • Au bout de combien de temps voit-on apparaître les racines ? Environ 7 jours, ça peut aller plus vite.
  • Après les racines, quand doit-on les planter dans de la terre meuble ? 2 / 3 jours. Rien de grave si vous les planter à 4 / 5 jours !
  • Faut-il un emplacement ombre ou soleil ? Peu importe.
  • Est-ce-que les plants bouturés sont plus vigoureux et résistants ? Non, c’est la même chose.

 

Bouturer ses tomates : Une méthode qui n’a QUE des avantages

Bref, vous l’aurez compris, le bouturage de tomate n’a QUE des avantages :

  • vous faites des économies : vous achetez quelques plants, que vous pouvez multiplier dès la première taille
  • vous multipliez vos récoltes : c’est l’heureuse conséquence de la multiplication des plants
  • vous récupérer des “déchets” : la taille des tomates et les gourmands sont normalement des déchets. Avec la bouture, vous allez pouvoir leur donner une nouvelle utilité. D’ailleurs, dans ce paragraphe d’un autre article, j’esplique pourquoi il ne faut pas arracher vos tomates en fin de récolte. Rien ne doit être considéré comme un déchet, car tout à une utilitée.
  • vous pouvez multiplier des plants qui ont bien grandis alors que vous avez eu une fonte des semis ou autre : Que ce soit une fonte des semis, ou une autre maladie qui n’a pas attaqué tous vos plants, c’est une excellente solution pour s’assurer une récolte
  • vous étalez la récolte dans le temps : En plus de choisir des variétés avec des niveaux de précocité différente, le bouturage est une manière supplémentaire d’étaler ses récoltes sur toute la période estivale
  • partager ses plants : Vous pouvez facilement partager vos plants avec cette méthode, sans perdre en récolte !
  • récupérer de nouvelles variétés : pareil, vous pouvez aller chez un voisin, récupérer ¾ tiges d’une variété qui vous plait et pouvoir la cultiver à votre tour !

J’ai créé un résumé de cet article sous forme de Checklist. Vous y retrouverez en un coup d’œil les explications pour bouturer vos tomates, et pourquoi ça fonctionne si bien.

Téléchargez-le tout de suite en remplissant le formulaire ci-dessous.

 

Post Comment