Vos tomates ont le cul noir ? Agissez vite pour éviter le massacre !

Vos tomates ont le cul noir ? Agissez vite pour éviter le massacre !

0 Partages

Vous étiez attentif au Mildiou et l’Oïdium qui ravagent les récoltes … mais pas à ça.

Ce problème est bien plus vicieux que le Mildiou et l’Oïdium, car si on ne fait pas attention, il peut passer inaperçu quand on regarde nos jolies tomates grossir.

Il faut se pencher pour voir que … la tomate à le cul noir. 

Est-ce une maladie ? Un ravageur ? 

Non … c’est à cause du Calcium … étonnant, n’est-ce pas ?

Néanmoins, il y a un vrai risque avec cette tache noire.

Bien qu’on puisse la couper, et que le reste de la tomate reste comestible, cette tâche affaiblit considérablement votre tomate.

Mais Pourquoi ?!

Car la zone où la tache noire apparaît se ramollit et devient plus fragile. Elle devient une cible facile pour toutes les maladies & champignons de la tomate. En quelques jours, vous pourriez voir un début de Mildiou apparaître, qui ravagera tous vos plants, et éradiquera toute chance de récolter ne serait-ce qu’UNE SEULE tomate !

Souvent, vous lirez que la source du cul noir de la tomate vient du calcium, et c’est vrai.

Mais …

… Vos plants de tomates ne sont pas des Veaux ! (et n’ont pas de dents …)

Le problème, c’est qu’on tire rapidement la conclusion que notre sol manque de calcium, et les solutions qui en découlent ne résolvent en rien le problème.

Par exemple, vous lirez :

  • qu’il est intéressant de mettre au fond du trou de ses tomates des coquilles d’oeufs & d’huîtres broyés afin de leur donner du calcium, comme si les racines de vos plants de tomates avaient des dents et allaient manger les coquilles …
  • qu’il faut arroser ses tomates avec du lait, car il contient du calcium (j’ai un sourire moqueur quand je lis ça, désolé) … sauf que ce calcium est adapté pour un VEAU, et pas pour une TOMATE !

Vous aurez beau essayer ce type de remède de grand mère, ça ne résoudra rien.

Mais alors, comment combler ce problème de calcium ?

Bien que le calcium soit une des sources potentielles du problème, il faut comprendre que ce n’est pas le manque de calcium dans le sol mais l’incapacité à la plante de l’absorber qui pose un réel soucis

En effet, certaines circonstances de cultures empêchent (ou ralentissent fortement) vos plants de tomates d’absorber le calcium. 

En analysant la problématique du cul noire de la tomate (aussi appelée nécrose apicale), on se rends compte qu’il y a 8 sources qui peuvent provoquer ce problème.

Voyons les ensemble, ainsi que les solutions adéquates à chacunes de ces situations.

Les 8 Sources du cul noire de la tomate (et la solution à chacune)

Voyons ces sources, pourquoi ça bloque avec le calcium, et comme résoudre le problème :

  • 1/ arrosage insuffisant
    • ne permet pas de rendre le calcium soluble
    • Solution : arroser à intervalle régulière, de manière espacé mais en quantité
  • 2/ excès d’arrosage
    • la racine manque d’oxygène et ne peut plus faire correctement son travail
    • Solution : la même que le point numéro 1
  • 3/ température du sol trop basse
    • bloque l’assimilation du calcium
    • Solutions : 1/ Pailler le sol (mais pas n’importe comment), 2/ Chauffer sa serre si c’est dans une serre, 3/ ajouter un voile de forçage / une serre parapluie
  • 4/ amendement trop important
    • certains nutriment entrent en compétition d’adsorption avec le calcium, ce qui empêche à la plante d’absorber tout le calcium qu’elle devrait
    • Solution : Évaluer dès le départ quelle sont les besoins de votre culture, et ne pas lui en donner de manière excessive
  • 5/ PH du sol trop acide
    • Le calcium entre en compétition avec l’aluminium
    • Solution :  tout amendement qui permet alcaliniser le PH du sol
  • 6/ sol mal préparé
    • Il sera plus difficile à la plante de développer un système racinaire performant
    • Solution : Préparer son sol pour la culture (créer une terre vivante)
  • 7/ affection des racines
    • Des maladies, virus & champignons ralentissent l’absorption des nutriments par la plante (nématodes, champignons, sciarides, etc …)
    • Solution : je ne peux développer une solution pour chaque maladie du sol dans cet article. Néanmoins, une solution efficace pour contrer les problèmes du sol est la greffe, ou le choix d’une variété résistante
  • 8/ climat chaud et venteux
    • Ce type de climat accroît la transpiration de la plante, et elle va mettre son énergie à transpirer et va limiter son énergie sur ses fruits
    • Solution : Installer un brise vent, artificiel ou naturel pour couper le vent qui tape sur la tomate

Ca en fait des sources, n’est-ce pas ?

Mais, ce qui est intéressant, c’est que vous gagnez en contrôle car vous avez maintenant une grille d’analyse plus ou moins complète sur les différentes sources possibles du cul noir de la tomate.

Si c’est le début du développement de vos tomates, vous pouvez dès maintenant mettre en place les conseils qui répondent à vos sources de problème. Ainsi, vous allez pouvoir rapidement rectifier le tir et sauver votre récolte car, dès que vous aurez géré ce problème d’absorption, le plant récupérera toutes ses fonctions et produira des tomates sans cette nécrose apicale.

Si vous lisez cet article en fin de culture, vous avez tout le temps de prévoir les changements à faire pour que vous puissiez avoir une récolte abondante, dès la semaine prochaine.

Vous pouvez télécharger le résumé de cet article, afin de retrouver l’essentiel des conseils sans devoir retrouver l’article.

0 Partages

Post Comment