Maladie des tomates feuilles jaunes : Les 14 Sources à traiter

Maladie des tomates feuilles jaunes : Les 14 Sources à traiter

Vous avez planté vos pieds de tomates il y a 2 semaines. Depuis quelques jours, les feuilles commencent à jaunir. Ce jaunissement a tendance à accélérer. Il se propage sur tout le feuillage. 

Vous avez arraché les feuilles jaunes, en espérant régler le problème. C’est comme ça que l’on fait pour le mildiou : on ampute toutes les parties atteintes par la maladie.

 

Mais dans votre situation, vous avez 58% de chances que ce soit inefficace

Les feuilles jaunes sont la conséquence de 14 “maladies” très différentes. 

Au lieu de les arracher, commencez par les analyser en détail. Comparez vos observations au descriptif des 14 “maladies” que je vais lister plus bas

Cette méthode pragmatique a toutes ses chances de fonctionner.

C’est la même méthode que je vous ai proposé pour lutter contre les maladies qui provoquent des tâches noires sur les tomates, ou leurs feuilles.

La culture de la tomate n’est pas une nouvelle mode

Les maladies, carences et virus de la tomate sont connus depuis des décennies. 

Les maraîchers, dont le métier est de vivre de la vente des légumes qu’ils cultivent, font de même. Quand un problème, comme le jaunissement des feuilles, apparaît, ils analysent calmement. Ils étudient en détail la forme de ce jaunissement, quelles sont les parties touchées, sa rapidité de propagation. Ils comparent ça avec la bibliothèque de savoir qu’ils ont emmagasiné grâce à leur expérience, et celles de leurs aînés.

C’est exactement ce que je vous propose de faire maintenant. Cette méthode permet de découvrir quelle est la source du problème. Vous saurez ensuite quelle est la marche à suivre pour soigner vos tomates.

Du moins … en théorie.

 

Dans la pratique, il y a 6 maladies incurables

6 virus & champignons incurables provoquent aussi un jaunissement des feuilles. Si ces virus apparaissent, il faut agir comme le mildiou : amputer et brûler toutes les parties atteintes. 

La lutte contre ces virus se fait énormément en préventif. Je vous explique comment faire un peu plus bas.

J’ai donc découpé en 2 parties les sources qui provoquent les feuilles jaunes :

  • d’abord, voyons les sources qui ont une solution directe
  • puis, nous passerons aux virus

 

Jaunissement des feuilles de tomate : les sources qui ont une solution 

1/ Est-ce que (presque) toutes les feuilles ont jauni en même temps ?

Il s’agit sûrement d’une asphyxie des racines. Le plant de tomate peut mourir très rapidement, si cette asphyxie continue.

Généralement, ce problème à 2 sources : 

  1. Votre sol draine mal : il est important d’aérer au maximum le sol avant la culture. À l’aide d’une grelinette par exemple, aérez le sol chaque saison. De plus, si votre terre est trop argileuse, vous pouvez ajouter du sable afin d’améliorer sa texture.
  2. Vous arrosez trop vos tomates : arrosez à intervalle régulier, 1 fois par semaine par exemple. Et arroser beaucoup.

 

2/ Est-ce que les feuilles pendent vers le bas, jaunissent et sèchent ?

Il s’agit d’un manque d’eau :

  • raccourcissez l’intervalle entre les arrosages
  • paillez votre sol afin de limiter l’évaporation et le garder humide plus longtemps

 

3/ et 4/ Est-ce que les feuilles qui jaunissent ont aussi des taches marrons / noires ?

Il y a 2 sources potentielles :

    1. un problème d’assimilation du calcium, qui provoque la nécrose apicale
    2. une carence en manganèse. Ce manque peut être provoqué par 4 sources :
      • sol trop aéré : si vous aérez chaque année votre sol, évitez l’année prochaine. De plus, ajoutez de l’argile dans votre potager
      • pH trop élevé : apportez un acidifiant (terre de bruyère, tourbe, feuilles de chêne, écorces de pin broyé, par exemple)
  • trop de fumier
  • trop d’engrais faibles en micronutriment

 

5/ Est-ce que ce sont les jeunes feuilles qui jaunissent en premier ?

Il s’agit sûrement d’une carence en fer. 

Il y a potentiellement 2 causes :

  1. sol trop compact
  2. il y a eu un fort refroidissement ces derniers jours : le fer ne devient plus assimilable

Si votre sol est paillé, enlevez le paillage afin qu’il se réchauffe plus rapidement.

Sur le court terme, afin de booster la plante, vous pouvez ajouter du chélate de fer.

Sur le long terme, il est important d’améliorer votre sol :

  • aérer avec une grelinette
  • amendement équilibré
  • avoir un bon complexe argilo humique (argile, sable, limon, Matière Organique)

 

6/ Est-ce que ce sont les jeunes feuilles, surtout vers le bas du plant, qui jaunissent en premier ?

Il s’agit d’une carence en magnésium.

Plus précisément, c’est un problème d’assimilation du magnésium par le plant de tomate, dû à un pH non optimal.

La solution est donc d’équilibrer votre pH :

  • sol acide : dolomie (par exemple)
  • sol calcaire : sulfate de magnésium (par exemple)

 

7/ Est-ce que ce sont les vieilles feuilles qui jaunissent en premier, puis tout le plant perd ses couleurs ?

Il s’agit d’une carence en azote.

Pour pallier rapidement cette carence, il faut fournir à votre plante de l’azote rapidement assimilable. Vous pouvez utiliser un engrais rapide azoté, ou votre urine, qui est riche en azote.

Pour l’an prochain, un apport en fumier décomposé fera l’affaire.

 

8/ Est-ce que les feuilles de vos tomates ont des points jaunes, ainsi que des fines toiles d’araignées sur les feuilles ?

Il s’agit d’un petit acarien :  le Tétranyque Tisserand.

Le premier moyen de lutter contre cet acarien est de faire intervenir son prédateur naturel : le Phytoseiulus persimilis. Vous le trouverez en jardinerie.

Le second moyen est de brumiser les feuilles. Préférant les zones sèches et chaudes, cette méthode sera efficace, mais pas à chaque fois. A tester avant de faire la moindre dépense.

 

Jaunissement des feuilles de tomate : les Sources qui n’ont pas de solutions viables à 100%

Si vous trouvez une ressemblance avec les descriptions ci-dessous, alors vous êtes attaqué par un virus.

Malheureusement, il n’y a pas de solutions précises.

Néanmoins, voici les pistes à explorer pour mener la vie dure à ces satanés virus :

  • optez pour des variétés plus résistantes
  • cultivez vos tomates dans un lieu propice
  • pratiquez la greffe

Il existe des variétés de tomates qui sont naturellement plus résistantes que d’autres aux virus.

 

Optez pour des variétés plus résistantes

Citons par exemple : 

  • Belle maurinoise
  • Thessaloniki
  • Scoresby Dwarf
  • Krasnaya Mishen’ – Red Target
  • Muddy Waters
  • Baron Solemaher
  • Crnkovic yugoslavian
  • Podarok Fei
  • Mongolskiy Karlik – Mongol Karlik

Ensuite viennent les variétés dites F1. Elles sont travaillées pour être plus résistantes aux maladies. 

 

Cultivez vos tomates dans un lieu propice

Un lieu propice, c’est une parcelle:

  • ensoleillée
  • protégée des vents froids et forts
  • mais avec un léger vent si possible (afin de maintenir le feuillage sec)
  • protégée de la pluie ( sous une serre, sous une housse de tomate, etc …)

 

Pratiquez la greffe

La greffe consiste à fusionner 2 plants de tomates complémentaires. Généralement, on va greffer une variété résistante avec une variété très productive. 

Les bienfaits de la greffe ? 

Une plus grande résistance :

  • aux maladies racinaires, 
  • aux champignons, 
  • aux virus, 
  • aux bactéries,
  • à la sécheresse,
  • aux aléas climatiques

J’ai écrit un article sur la greffe de la tomate, cliquez pour y accéder.

 

9/ Est-ce que les feuilles de vos tomates s’enroulent, avant de jaunir ?

Il s’agit d’un virus : le verticilliose.

Sous forme de champignons, il attaque les racines, puis remonte sur toute la plante. Il bloque la circulation de la sève et conduit votre pied de tomate à sa perte.

 

10/ Est-ce que les feuilles de vos tomates ont des taches jaune et brune ?

Il s’agit d’un virus : l’alternariose.

Ça commence par le bas de la plante, sur les vieilles feuilles. Ensuite, les feuilles noircissent, tout comme les fleurs et les fruits.

 

11/ Est-ce que le jaunissement commence autour des nervures (“le squelette” des feuilles) ?

Il s’agit du virus de la chlorose de la tomate (ToCV).

 

12/ Est-ce que le jaunissement commence autour des nervures, avec des petites taches jaune vif ?

Il s’agit de la virose.

 

13/ Est-ce que les feuilles se courbent, vers l’extérieur ou l’intérieur, tout en jaunissant légèrement entre les nervures ?

Il s’agit du virus des feuilles jaunes en cuillère de la tomate (TYLCV).

 

14/ Est-ce que les feuilles jaunissent légèrement, semblent se décolorer, et les nouvelles feuilles poussent avec une forme inachevée ?

Il s’agit de la mosaïque du tabac (TMV).

 


 

Vous avez en main la liste des 8 sources potentielles qui jaunissent les feuilles de tomates.

Analyser et comprendre quel problème frappe vos tomates est une vraie compétence.

C’est grâce à votre capacité d’analyse sereine que vous allez cesser de vous retrouver en panique quand un problème survient. Vous pouvez diagnostiquer et traiter vos tomates comme il se doit, maintenant.

Ce que vous venez de faire (comparer vos feuilles jaune aux descriptifs des maladies les plus connus), c’est ce que font les professionnels. Quand ils voient un problème sur leurs plants de tomate, il l’analysent. Ils observent en détail l’évolution du jaunissement des feuilles de tomates, la forme de ce jaunissement, s’il y a des taches plus jaunes, si les tâches noircissent avec les jours qui passent.

C’est comme cela qu’ils déterminent quel est le problème.

Ainsi, ils ont un plan d’attaque pour résoudre le problème, ou en atténuer les conséquences négatives.

Téléchargez le résumé des sources et solutions pour ne plus subir le jaunissement de vos tomates.

Post Comment