Maladie Tomate tâche noire : 8 Sources possibles …

Maladie Tomate tâche noire : 8 Sources possibles …

0 Partages

Cultiver ses propres tomates.

Connaître la VRAIE saveur de la tomate, et son goût assez spectaculaire (surtout quand on les compare aux tomates du supermarché).

Des tomates saines, loin des tomates empoisonnées que l’on cultive dans l’industrie agro-alimentaire.

Voilà ce qui m’a motivé à me lancer dans la culture de mes tomates. Et je suppose que vous aussi.

Mais, je ne m’attendais pas à ce que la tomate soit la victime de tant de maladies & ravageurs

 

Les tâches noires sur vos tomates : Une maladie, mais pas que !

Si on se concentre seulement sur les tâches noires que nos tomates ont, savez-vous combien de sources potentielles (maladie, insecte, virus, champignon, aléas climatique, …) peuvent les provoquer ?

Oui, 8. (c’est facile, je l’ai marqué dans le titre :D)

Il faut analyser avec précision ces tâches, leur taille, leur localisation afin de définir QUI est l’auteur de ce crime !

 

Ne récolter que des miettes … si vous ne faites rien dès MAINTENANT

Il faut le faire vite, car selon la source du problème, une petite tâche noire sur une tomate peut rapidement se propager sur l’ensemble de votre culture.

Ce cas à part peut finalement être la source d’une récolte de tomate avoisinant les … 0kg. Quelle frustration ! Tant d’efforts pour qu’une énième maladie détruise nos plants et leurs légumes fruits !

 

Évitez les solutions générales pour un problèmes si large !

Peut être que vous avez lu des conseils donnés rapidement sur des forums. Les personnes qui répondent sont souvent expérimentés, mais le problème est dans la question. Moins on donne de détails, moins on a de chance d’obtenir une réponse précise. De ce fait, les conseils que vous lisez sont peut être pas adapté à votre situation.

Du coup, vous allez perdre du temps à appliquer des conseils inadéquats, pendant que les ravages prennent de plus en plus d’ampleur !

Peut être que vous avez décidé de couper chaque partie de vos tomates (fruit, feuilles, branche) qui ont des taches noires. Mais ici c’est pareil, c’est une solution qui peut marcher dans certaines situations, mais pas toutes, surtout quand c’est un insecte qui pose ce soucis.

 

Tomate Tache Noire : Maladie, Virus, Ravageur…

Il y a en tout 9 sources qui peuvent provoquer des taches noires sur vos tomates :

  1. L’Alternariose
  2. Le Rhizoctone brun (Thanatephorus cucumeris)
  3. L’Anthracnose
  4. Les Punaises
  5. La Moucheture bactérienne
  6. La Grêle
  7. Le Mildiou
  8. Le Manque de Calcium (nécrose apicale)

La première chose à faire, c’est de prendre le temps d’analyser en détail ces tâches. Car, comme vous le voyez, plusieurs sources sont possibles. 

Ayez une approche scientifique et professionnelle

C’est la meilleure chose à faire car plus vous ferez un diagnostic précis, plus vite vous trouverez la cause de ces tâches noires. 

Ainsi, vous orienterez rapidement vos recherches vers les BONNES SOLUTIONS, sans perdre de temps à tester toutes les idées plus ou moins farfelues que vous trouvez.

C’est ce que ferait un professionnel. Il prends le temps d’identifier la source afin de traiter rapidement.

 

Analyse approfondis des 9 sources de tache noire sur vos tomates

1/ Identifier l’Alternariose

  • tâche sur les feuilles:
    • taches rondes qui apparaissent sur les feuilles
      • d’abord, vert foncé
      • puis, brun à noire
      • puis nécrose : mort des cellules et destruction de la plante, ce qui donne une allure noire et sèche
    • Les motifs sont concentriques : autour de ces taches rondes, apparait un halo jaune.
    • Ces tâches sont présentes sur :
    • présent sur :
      • les fruits
      • les tiges
      • les feuilles
      • les pétioles (petites feuilles proche du tronc)
 

2/ Identifier le Rhizoctone brun (Thanatephorus cucumeris)

Il apparaît en début de culture, principalement :

  • feuillage flétrissant
    • perd sa forme
    • perd sa couleur
  • enroulement des feuilles, puis jaunissement
  • on ne voit aucun insecte ravageur dessus

Pour être sûr que c’est bien le Rhizoctone brun, arrachez un plant. Vous devriez voir :

  • pourriture noire sur les racines
  • pourrissement de la racine principale, qui se flétrit et noircit
 

3/ Identifier l’Anthracnose (la pourriture racinaire)

  • Feuille et tige : petites taches rondes, brunes avec un halo jaune
  • racines (arracher un plant) : taches noires sur les racines (appelées microsclérotes noires)
  • fruit mûr :
    • au début : petites taches rondes
    • puis les taches s’agrandissent (jusqu’à 2 cm de diamètre) et deviennent plus profondes.
    • texture gluante rose saumon
    • pourrissement de la tomate
 

4/ Identifier les Punaises

Très facile à identifier car généralement, vous verrez les punaises. Sinon :

  • feuilles : flétrissement des feuilles des extrémités de la plante (apex)
  • fruits : 
    • jeune fruit : mini taches noire (de la taille d’un point / ponctiformes)
    • fruit mûr : les tâches sont plus larges et des couleurs blanches à jaunes prennent le dessus sur les petites taches noires du début
 

5/ Identifier la Moucheture bactérienne

  • sur les fruits (jeune et mûr) : petites tâches noires, de maximum 3mm
  • sur le reste (plante, feuilles) : 
    • petite taches noire
    • possible :
      • halo jaune autour des tâches
      • les taches grandissent
      • la plante se meurt
 

6/ Identifier la Grêle

Aussi facile à identifier, car vous allez entendre la grêle. La confusion peut venir des tâches noires qui apparaissent qu’un peu plus tard :

  • feuillage : 
    • trous
    • déchirure
    • déchiquetage
  • fruits : 
    • éclatement plus ou moins gros
    • taches brunâtre apparaissent autour de la plaie
  • tiges :
    • traces d’impact
    • éclatement
 

7/ Identifier le Mildiou

Au delà de ces critères, un des critères du Mildiou est son envahissement très rapide :

  • Au début : tâches vertes pâles à vertes brunes
  • puis : 
    • ces tâches prennent de plus en plus d’ampleur
    • tout se nécrose
    • même les tiges, et toute la plante
 

8/ Identifier le Manque de Calcium (nécrose apicale / cul noir de la tomate)

  • tâche :
    • noirâtre à la base de la tomate
    • creuse et sèche

Cliquez ici pour lire l’article qui traite du cul noir de la tomate.

 

Devenez un VRAI professionnel de tomate

L’objectif de cet article était de vous aider à identifier rapidement et précisément la source de votre problème de tache noire. Que ce soit une maladie, un virus, un insecte ou autre, vous devriez maintenant y voir plus clair.

(Je vous rappel que j’ai écris un article sur le greffage des tomates, qui permet de rendre vos tomates plus résistantes faces à certaines de ces maladies)

Vous allez pouvoir traiter rapidement la maladie afin de l’éradiquer ou, du moins, limiter au maximum les dégâts.

Vous allez pouvoir décider dès maintenant quelles sont les actions à mettre en place dans votre potager afin de supprimer ce problème l’année prochaine.

Vous avez maintenant les clés pour avoir une approche plus professionnelle de votre potager. Vous êtes en voie de devenir un vrai professionnel de tomate, car vous approchez chaque problème de manière structuré, avec une grille d’analyse qui vous permet de détecter rapidement les problèmes, leurs véritables sources, et les traiter rapidement.

 

Agissez dès maintenant afin de limiter les dégâts !

Maintenant que vous avez les informations pour identifier la source, je vous encourage à rapidement déterminer la source du problème car, plus vous attendrez, plus le risque qu’un ravageur se propage et détruit tout sur son passage augmente.

Alors dès aujourd’hui, identifiez et mettez en place les actions pour éradiquer / limiter l’expansion de ces taches noires sur vos tomates !

Téléchargez la checklist des sources des tâches noires avec le résumé des symptômes afin de pouvoir vous y référer en un coup d’oeil !

0 Partages

Post Comment