Mes tomates ne rougissent pas … mon voisin récolte les siennes

Mes tomates ne rougissent pas … mon voisin récolte les siennes

0 Partages

Cultiver ses propres légumes à de nombreux avantages.

Pourtant, vous prenez conscience à quel point cette activité peut être frustrante.

Vous avez fait en sorte d’avoir une bonne terre, de respecter les périodes de semis, de prendre soin de vos plants de tomates.

Et … vos tomates ne rougissent pas, alors que celles de votre voisin sont bientôt prêtes à être récolter.

Peut être que vos plantes ne poussent pas normalement ? Peut être y a t’il un problème dans votre façon de faire ? C’est énervant car vous ne comprenez pas !

Ces tomates vertes remettent en doute votre façon de faire

Le doute que vous met ces tomates vertes vous mine un peu le moral car vous avez l’impression qu’il y a quelque chose que vous ne contrôlez pas dans l’équation.

c’est d’autant plus énervant car vous êtes sûrement tenté de tester tout ce que vous voyez sur internet … au risque de détruire vos chances d’obtenir une bonne récolte.

Ces conseils qu’il faut ABSOLUMENT éviter d’appliquer

Comme tout le monde, vous faites des recherches sur internet pour trouver des solutions. Le problème, c’est qu’il faut démêler le vrai du faux.

1/ Les feuilles de tomates, tu ne couperas point

Vous avez sûrement lu qu’il faut couper les feuilles des tomates, afin que les légumes fruits aient plus de soleil. Certains affirment que c’est grâce à l’exposition directe du soleil que les tomates vont rougir.

Pourtant, nous savons que les légumes fruits des tomates mûrissent grâce à 3 molécules produites par la tomate ! D’ailleurs, l’éthylène est la molécule du rougissement de la tomate, j’y reviens un peu plus bas.

Donc, évitez d’abîmer la plante et la rendre plus fragile face aux maladies et champignons. En plus, toujours exposé au soleil, la tomate pourrait cramer (et s’abîmer) et vous n’aurez rien à récolter.

2/ Noyer ta plantes, tu éviteras

Vous pourriez être tenté d’arroser d’avantage. Mais vous risquez de créer un stress hydrique à vos plants, et les rendrez sujettes à la nécrose apicale.

3/ Ajouter de l’engrais inutilement, tu t’abstiendras

Vous pourrez être tenté de mettre plus d‘engrais.

Mais, ce peut être une mauvaise idée pour deux raisons :

  1. selon l’engrais, vous risquez de brûler vos plants (trop d’azote)
  2. vous risquez de faire ça pour rien, car il faut un certain temps pour que les nutriments deviennent assimilables par les plantes (selon la nature de l’engrais).

4/ La fin de saison, tu attendras pour …

… Couper vos tomates afin de les faire mûrir en intérieur.

Même si c’est une bonne idée pour faire mûrir vos plants de tomates en fin de saison, il n’y a aucune raison d’employer cette méthode si vos tomates ne murissent pas alors que vous êtes en pleine saison.

Les 3+1 raisons qui expliquent votre problème

Il y a trois raisons qui expliquent pourquoi vos tomates ne rougissent pas :

  • La variété choisis
  • La température
  • Le vent
  • cette dernière raison est improbable, mais j’avais envie d’en parler 😀

1/ Dans quelle catégorie de précocité est votre variété de tomate ?

Selon la variété, une tomate peut se développer en 42 jours ou … 120 jours !

C’est une première piste qui peut expliquer pourquoi vos tomates ne rougissent pas, alors que celles du voisin sont bientôt prêtes à être récolté.

Il existe 5 catégories de précocité de tomate, de la plus à la moins rapide :

  1. hâtive
  2. semi-précoce
  3. précoce
  4. demi-saison
  5. tardive

Si vos tomates ne rougissent pas, regardez dans quelle catégorie votre variété se situe. Si vos tomates sont tardives, alors il n’y a pas de quoi s’inquiéter, il vous suffit de patienter.

Et si vous voulez récolter plus tôt l’an prochain, il vous suffit de choisir une variété plus hâtive.

Voici une sélection de tomates plus rapide à arriver à maturité, semi-précoces et précoces, qui vous permettront de récolter plus rapidement l’année prochaine :

Tomates hâtivesTomates Semi-précocesTomates Précoces
42 DAYSANDRINA0-33
ALASKAN FANCYBALERINA100 PUDOV
BEGINNERDAMSKIE PALCHIKYAL-KUFA
BLOODY BUTCHERITALIANSKIE SPAGETTIANDIZHANSKIE
BUCKBEE’S NEW FIFTYKRASNIY BOUTON

LITTLE HEARTBREAKER

ANMORE DEWDROP
DAYLUKHOSHKO NAAVON EARLY
CANABEC ROUGEOKOSHKEBABY BLUE
CHEMINRUSSKAYA DUSHABARON SOLEMAHER
CHEMIN ROUGE HATIVESENSEIBEEF TANINGES
EARLIANASEVRUGA – SEVRYUGABELYI NALIV
EARLY WONDERTSAR DAVIDBETALUX
GEM STATEBLACK DRAGON
GLACIERBLAUVERK
IJUNSKIEBLUE ANGEL
JOYAU D’IDAHOBREAK O’DAY
JULIA NANABRIN DE MUGUET
KOOTENAIBRUTUS MAGNUM
KOTLASBUCKBEE’S NEW FIFTY
KRAINIY SEVERBUDAÏ TORPE

2/ Avez-vous un climat optimal pour vos tomates ?

Saviez-vous qu’un seul mauvais jour durant la période de culture va éloigner le rougissement des tomates ?

La température idéale pour le développement du plant de tomate et de ses légumes fruits est :

  • 24/25° le jour (d’ailleurs, c’est à peu près à ces températures que la molécule du rougissement se développe le mieux, nous en reparlerons juste après)
  • 15 / 16 ° la nuit

Une tomate se développe parfaitement quand les températures ne descendent jamais en dessous de 10°c la nuit, et ne montent pas au dessus de 30°c le jour.

Mais, que se passe t’il si les températures vont au delà de ces limites ?

La tomate va … se mettre en veille !

C’est à dire :

  • si votre variété met 60 jours pour arriver à maturité,
  • imaginons qu’il y a eu 6 mauvais jours depuis le début de la culture
  • alors il faudra 60+6 jours pour arriver à la maturation de vos tomates

Il y a 2 façons de réagir :

  • vous acceptez les faits : vous prenez en considération ce “mode de veille” de la tomate et vous patientez
  • vous voulez être acteur et mettre toutes les chances de votre côté afin de récolter rapidement

Dans cette seconde situation, la meilleure solution est d’opter pour une serre.

Elle va vous permettre :

  1. de semer plus tôt (et donc de récolter plus tôt)
  2. de limiter les températures basses
  3. vous pouvez aérer afin d’éviter que votre serre ne se transforme en cocotte minute

3/ Si chez vous, le vent est trop fort, alors …

…il va fortement ralentir le rougissement des tomates.

Pour comprendre, parlons molécules.

Il y a 3 molécules qui entrent en jeu dans le mûrissement des tomates :

    1. 1/ lycopène et 2/ carotène : ces molécules interviennent dans la maturation des fruits
  • l’éthylène est la molécule qui fait rougir les tomates

Cette dernière est une hormone gazeuse qui est généré par le plant de tomate qui l’envoi vers les tomates.

L’éthylène étant transmis par les airs, et si le vent est trop présent, il va fortement limiter cette transmission, et vos tomates auront du mal à rougir.

Si vous êtes dans cette situation, alors une serre ou un coupe vent aideront fortement vos tomates à rougir.

4/ Peut être que vos tomates mûrissent … vertes ?

Est-ce que ces variétés vous disent quelques chose :

  • Abraca Zebra
  • Absinthe
  • Awher Plate

Je suppose que non, car c’est très rare qu’on croise ce type de variétés en jardinerie.

La particularité de ces 3 variétés (et il en existe bien d’autres), c’est que quand les tomates sont mûres… elles restent vertes.

Bien entendu, je suis sûr que vous avez bien des graines de tomates rouges, mais je profitais de cet article pour parler de ces variétés originales 😀

Vous connaissez maintenant les 3 raisons

Vous avez maintenant les 3 raisons qui expliquent pourquoi vos tomates ne rougissent pas.

Dans le premier cas, il vous suffit d’être patient. Vous pourrez ensuite choisir des variétés plus précoces pour qu’elles rougissent plus vite. Ce qui est intéressant avec la classification par précocité, c’est que vous pouvez étaler vos récoltes sur plusieurs mois en sélectionnant des précocités différentes.

Si vous êtes dans les 2 autres situations, vous pouvez agir dès maintenant pour mieux contrôler le vent et la température.

Téléchargez dès maintenant le résumé de l’article, avec le tableau des tomates hâtives à précoces.

0 Partages

Post Comment