Bien qu’il soit utile d’apporter d’autres nutriments à la plante, la fertilisation NPK est la base pour qu’un plant de tomate pousse et produise de bons fruits. Et c’est pareil pour la majorité des légumes de votre jardin potager.

Le problème, c’est que vous ne savez pas exactement quel engrais choisir. Il y en a tellement. Et même les engrais spécial tomate ont des valeurs différentes selon la marque.

Alors, quel est le bon engrais NPK pour les tomates ?

 

Engrais NPK : Explication

 

Le N est l’azote.

Il est très important durant la phase de croissance. C’est grâce à l’azote que les plantes vont pouvoir se développer parfaitement.

Par contre, lorsque les fruits apparaissent, il n’est plus utile d’amender son sol avec de l’azote.

 

P est le phosphore.

Il fait partie des éléments qui permettent à vos plantes de tomates d’être plus robustes.

Il est aussi utile pour la bonne formation des fruits.

 

K est le potassium.

Il est aussi très utile, et participe à donner du goût à vos tomates, tout en les rendant, lui aussi, plus robustes.

Ok, mais quel est le bon pourcentage NPK pour un engrais de tomate ?

 

Quel est le bon pourcentage NPK d’un engrais pour les tomates ?

En réalité, tout dépend de la façon dont vous prenez soin de votre sol.

De nombreuses études montrent que plus vous prenez soin de la faune microbienne présente dans le sol de votre jardin potager, moins vous aurez à apporter d’azote.

Pour résumer, les déjections de cette faune sont très riches en azote.

Assez pour que certains agriculteurs et maraîchers n’aient plus besoin de faire d’apport d’azote (quand c’est bien géré).

Concernant le phosphore et le potassium, c’est un peu différent. Mais, lorsque vous faites des apports dans votre jardin potager, de fumier et des déchets de cuisine par exemple, le phosphore et le potassium se retrouvent en quantité suffisante dans votre sol.

Mais, si vous n’avez pas envie de prendre soin de votre sol. Que vous souhaitez seulement planter et récolter, alors voici ce qu’utilisent généralement les agriculteurs :15.15.15.

Soit 15% de chaque élément.

Mais, en réalité, le plus important, c’est que ces valeurs soient toujours supérieures à 10.

Lors de la rédaction de cet article, j’ai parcouru les divers engrais NPK de tomate. Et hormis une exception, c’est toujours pareil. Il y a des variation, mais chaque élément est présent à au moins 10%.

Vous remarquerez que je n’ai pas parlé de l’apport en calcium. Souvent, on achète du calcium pour soigner le cul noir de la tomate. C’est un mauvaise idée, car généralement, ce n’est pas un manque de calcium, mais un problème d’assimilation.

 

Et je vais terminer avec l’eau

L’eau de pluie, l’arrosage, peu importe.

L’eau joue un rôle très important au potager. Essentiel pour les plantes, elle est aussi très importante pour que l’engrais, ainsi que les nutriments présents dans le sol, deviennent assimilables.

Le meilleur engrais, sans eau, ne sera pas très utile.

A propos de l'Auteur

Salut, moi c'est Anthony, un Marseillais implanté en Charente Limousine depuis 2020.

Je partage avec vous la synthèse de tout ce que j'ai appris à travers mon retour à la campagne.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked

  1. Merci pour les conseils
    J'étais sur du 10 10 10 pour mes tomates sous serres.
    Je vais essayer du 15 15 15 après avoir vu votre article.

  2. Bonjour, si j’ai un engrais 5 5 5, je dois tripler le dosage pour avoir un engrais 15 15 15 pour mes tomates ?
    Merci d’avance.
    Thierry

    1. Bonjour,

      si vous avez déjà utilisé cet engrais par le passé, et vous n’avez eu aucun problèmes, alors vous pouvez continuer comme tel.

      Par contre, si vous avez constaté des carence, vous pouvez augmenter le dosage.

      En ajoutant aussi de l’urine, du compost de cuisine, etc … vous pourrez augmenter certains apports qui seront bénéfiques à vos plants de tomate.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}