Quand Faut-il donner de l’engrais aux tomates ?

La tomate est très gourmande.

Une terre riche est obligatoire. Si le sol de votre potager n’est pas assez enrichi, alors vous aurez une récolte pauvre, et avec peu de goûts.

En fait, plus vous êtes capable d’avoir une bonne terre, plus votre culture de tomate sera facilité.

La clé, c’est donc d’avoir une terre fertile.

 

Avoir un sol fertile pour des tomates riches et abondantes

La première chose à faire est de faire des apports durant l’automne.

Que ce soit du fumier décomposé, des feuilles mortes, du BRF bref, tout ce que vous avez sous la main pour couvrir votre sol.

Cette couverture va servir de nourriture et de cachettes aux insectes du sol.

Ces insectes vont manger toute cette matière puis ils vont enrichir votre sol, via des déjections.

D’ailleurs, le vers de terre enrichi votre sol en azote via ses déjections.

C’est pour cette raison qu’en ce moment, il y a un fort engouement autour des vers de terre. Car, si on en prend soin, ils nous permettent de diminuer nos apports en azote.

En nourrissant correctement la vie du sol, vous aurez déjà un engrais naturel qui sera fortement profitable à vos tomates.

Vous l’aurez compris, nourrir son sol, c’est faire de fortes économies d’engrais. Vos cultures n’en seront que simplifiées, car tout sera vivant. Et le vivant est presque au service des cultures de votre jardin potager.

Mais, il ne faut pas oublier que l’eau est très importante dans la fertilisation. C’est grâce à elle que les éléments minéraux deviennent assimilables par les plants de tomate.

 

Un arrosage adéquat, pour une fertilisation réussie

Sans eau de plus ou d’arrosage, difficile de faire pousser quoi que ce soit.

D’ailleurs, si on revient au fait de nourrir la microfaune de notre sol, l’eau est presque indispensable.

C’est grâce à elles que les microfaunes se développent fortement, et mange toute la matière qu’on lui donne, pour la transformer en nourriture riche pour les plantes.

C’est l’eau, et le CO2 qu’elle contient qui va transformer les éléments du sol en nutriments assimilables par les plantes.

 

Des apports d’azote pour la croissance de vos tomates

Vos tomates ont besoin d’azote pour se développer. 

Dès que vous allez les planter et pendant la majorité du développement de la tomate, des apports en azote vont être importants.

Pour se faire, vous pouvez :

  • utiliser de l’engrais riche en azote, trouvé en jardinerie
  • utiliser votre urine
  • utiliser des tontes d’herbe fraîche
  • tout ce qui est azoté et que vous avez à disposition

Normalement, ça devrait suffire.

Ceux qui disent qu’il faut faire un apport de calcium pour éviter le cul noir de la tomate se trompent.

Par contre, plus vous donnez d’élément nutritifs à vos tomates, plus vous aurez des tomates riches nutritivement.

 

Les purins pour des tomates riches en nutriment

Effectuez ces purins si vous voulez avoir une meilleure santé grâce à vos légumes.

En effet, vos légumes absorbent les nutriments que vous leur donnez. Un pieds de tomate amendé avec du purin de consoude vous donnera des tomates plus riches en phosphore par exemple.

C’est pour cette raison que vous devez diversifier au maximum vos purins :

  •  des purins de choux
  • des purins de consoude
  • des purins d’orties
  • etc …

vous permettront d’avoir des tomates riches.

En plus, cela améliorera la vigueur des tomates, ainsi que leurs résistances aux maladies.

Post Comment