Si vous arrosez les feuilles de vos pieds de tomates, vous vous exposez au pire.

Malheureusement, je n’exagère pas.

A votre avis, qu’est-ce qui se développe parfaitement sur une zone chaude et humide ?

Oui, les maladies cryptogamiques.

Quelle est la pire maladie cryptogamique qui peuvent attraper vos tomates ? 

… Le mildiou.

 

Ne pas arroser les feuilles de ses tomates = moins de maladies

Les maladies cryptogamiques sont des champignons qui se développent sur vos plants de tomates. Les feuilles humides, quand il fait chaud (en été par exemple), sont les conditions parfaites pour que le mildiou se développe. 

Mais pas que … nous y reviendrons juste après.

Généralement, ce sont les feuilles qui vont rester les plus humides. Après arrosage, c’est sur les feuilles que l’eau va stagner le plus longtemps.

L’eau qui stagne sur les feuilles, ainsi que des températures aux alentours de 25°, représente l’environnement idéal pour que le mildiou se développe.

Les spores du mildiou, ainsi que d’autres champignons vont avoir le temps de germer, puis de pénétrer à l’intérieur du plant de tomate.

Et c’est là que les ennuis commencent.

L’intérieur de votre plant de tomate va être attaqué, les cellules vont être infestées.

Et vous connaissez la suite. Dans le cas du mildiou, votre plant risque de périr très rapidement.

Et ça ne s’arrête pas là ! Ces champignons peuvent hiberner dans votre jardin potager. Que ce soit sur des tuteurs, sur des débris de culture. Et l’année d’après, ils seront encore là.

Mais, ce n’est pas le seul champignon dont il faut se méfier.

 

3 autres champignons qui peuvent attaquer vos plants de tomates

Ces 3 autres champignons sont moins féroces que le mildiou. Mais, elles peuvent fortement affaiblir vos plants de tomates, qui vous fourniront une récolte plus mince :

  • pourriture grise : Aussi appelé Botrytis cinerea, vous la reconnaîtrez grâce à son feutrage grisâtre
  • cladosporiose : les feuilles sont nécrosées et les fruits pourris
  • oïdium : vous verrez comme de la poudre blanche sur le feuillage

Bien entendu, il y a d’autres maladies. Mais l’exposition de ces 4 champignons devrait vous aider à comprendre l’importance de ne pas arroser les feuilles de vos tomates.

Et bien entendu, il sera toujours possible de faire repartir des plants de tomates attaqués. Mais votre récolte sera forcément amoindrie.

 

Mais alors, comment arroser ses tomates ?

Il faut arroser vos plants de tomates au pied.

Avec un arrosoire, visez le pied, ou juste à côté. Si vous avez peur de mouiller les tiges les plus basses, vous pouvez tout simplement les couper. Selon leurs tailles, vous pourrez les bouturer pour en faire de nouveaux plants de tomates.

Sinon, l’installation d’un système d’arrosage automatique via goutte à goutte dans votre jardin potager est l’idéal :

  • vous arrosez au pied, sans risque d’éclaboussure
  • au delà de la lutte contre les champignons, le goutte à goutte vous permet d’arroser de manière régulière et avec la bonne quantité d’eau

En évitant d’arroser les feuilles de vos tomates, vous limitez les chances des champignons comme le mildiou d’apparaître.

Vous augmentez, par conséquent, les chances d’avoir une belle récolte, car la plupart de vos plants de tomates pourront arriver à terme.

A propos de l'Auteur

Salut, moi c'est Anthony, un Marseillais implanté en Charente Limousine depuis 2020.

Je partage avec vous la synthèse de tout ce que j'ai appris à travers mon retour à la campagne.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}