Ca ne serait pas génial d’avoir des plants de tomates qui repoussent chaque année ? Plus besoin de semer, de repiquer et d’arracher.

Après tout, ça pourrait être possible, car à la base, la tomate est une plante vivace dans les milieux tropicaux.

Donc, pourquoi ne pas essayer ?

Il y a aussi l’Octopus Tomato tree qui pousse au parc de Disney. J’ai lu que la majorité de cette variété F1 vit plus de 2 ans !

Ok, c’est une F1, mais quand même ! Ça veut dire que la tomate à du potentiel !

 

La tomate est sensible aux hiver français

Le problème, c’est que la tomate est très sensible au gel. Si vous voulez faire repousser la même tomate chaque année, il faudrait la cultiver en pot, chauffé tout l’hiver à l’intéreiur. Ou carrément, avoir une serre chauffé afin qu’elle ne soit jamais trop proche d’un froid assassin.

Maintenant, est-ce une solution viable, en plus du problème de chaleur ?

La vérité, c’est qu’entre le moment où on a découvert la tomate, et aujourd’hui, il y a eu des siècles de sélection. Et on cherchait davantage le goût et le rendement, plus que l’aspect vivace de la plante.

Si vous arrivez à faire survivre vos tomates durant l’hiver, personne n’a la certitude qu’elle donnera des tomates. Et si elle en donne. on ne sait pas si la récolte sera meilleure chaque année, ou non.

C’est à tester.

 

Faire ses plants chaque année, pour zéro euro

Maintenant, n’est’il pas mieux de refaire chaque année ses plants de tomates ? Si vous gardez des graines, ça ne vous coutera rien. Vous pourrez même bouturer vos plants afin d’avoir de nombreux plants de tomates durant toute la saison, pour peu ou pas d’argent à dépenser. En plus, hormis maladie grave, même en cas de problème, un plant de tomate peut très vite repartir.

Dites moi dans les commentaires si vous avez déjà réussi à faire survivre un plant de tomate durant 2 saisons ou plus. Comment avez-vous fait ? La récolte était meilleure ?

A propos de l'Auteur

Salut, moi c'est Anthony, un Marseillais implanté en Charente Limousine depuis 2020.

Je partage avec vous la synthèse de tout ce que j'ai appris à travers mon retour à la campagne.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked

  1. Je me souviens quand j'étais petit on avait un arbuste de tomate cerise qui était là une grande partie de mon enfance

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}