Est-ce que vos tomates manquent d’eau ?

Vous vous posez peut être cette question parce que :

  • vous voulez bien faire et optimiser votre arrosage afin que vos tomates aient la juste quantité d’eau
  • vous souhaitez faire des économies d’eau. Éviter d’arroser alors que vos tomates n’en ont pas besoin est une bonne chose

Ce qui est embêtant, c’est que certains se lancent dans de savants calculs.

En fait, je suis tout à fait le type de personne qui adore ce type d’analyse chiffrée ahah.

Je pourrais faire des heures de recherche pour trouver des sources fiables pour savoir combien de litre d’eau par pied, quelle fréquence, quel impact sur le goût, sur le développement des racines, etc …

Mais en réalité, il y a 2 façons très simples pour savoir si la tomate manque d’eau, et si elle va bientôt manquer d’eau.

 

L’apparence de la tomate est la meilleure indication

Quand la tomate manque d’eau, elle vous le fait savoir.

Vous verrez que ses feuilles vont flétrir. D’apparence, les feuilles vont pointer vers le bas. Comme si la plante était fatiguée, qu’elle se ramolissait.

Cet état, c’est la meilleure indication.

Dès que ça arrive, c’est le moment d’arroser.

D’ailleurs, n’attendez pas trop. 

Car si vous attendez trop, et que vous arrosez de manière excessive pour vous rattraper, alors vous risquez de créer un stress hydrique chez vos plants de tomate.

Ce stress hydrique est une des causes du cul noir de la tomate, aussi appelée nécrose apicale.

C’est pour cette raison qu’il faut être attentif à ses plants, encore plus si vous plantez en pot, car l’eau s’évapore plus rapidement. C’est aussi le cas pour vos semis et jeunes plants.

Si vous ne pouvez pas être aux petits soin pour vos tomates, ainsi que pour les autres légumes de votre jardin potager, alors le mieux est d’installer un système de goutte à goutte.

 

L’humidité de la terre pour prédire les besoins de la tomate

Avec la main, gratter la terre. Est-elle humide, ou totalement sèche ?

Si vous sentez qu’elle est vraiment sèche, et que les feuilles n’ont pas encore flétri, c’est qu’une question de jours avant que ça n’arrive.

C’est une bonne indication pour analyser en avance les besoins en eau de votre plante de tomate.

Dans tous les cas, sachez que le paillage est une très bonne habitude à prendre. Elle vous permet de maintenir l’humidité de votre sol pendant bien plus longtemps. Vos tomates auront de l’eau pendant plus longtemps, et elles seront plus autonomes.

A propos de l'Auteur

Salut, moi c'est Anthony, un Marseillais implanté en Charente Limousine depuis 2020.

Je partage avec vous la synthèse de tout ce que j'ai appris à travers mon retour à la campagne.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}