Comment éviter les maladies sur les pieds de tomates ? 12 Solutions

0 Partages

La culture de la tomate n’est pas de tout repos.

La tomate est tellement faible face à l’humidité, que sa culture s’avère un vrai casse tête selon les régions. Son assaillant le plus connu est le mildiou. Au-delà de ce type de maladies, des maladies venant du sol existent ! D’autres sont tout aussi dévastatrices, et assèchent plus ou moins rapidement votre plant de tomate.

Selon nos régions la tomate n’évolue pas dans un milieu idéal.

Originaire du Nord-Ouest de l’Amérique du Sud, elle n’est pas paré face à certaines attaques qui surgissent dans nos jardins.

C’est donc à nous, jardiniers, de mettre tout en œuvre pour éviter les maladies sur nos pieds de tomates, surtout le mildiou.

Voyons ce que nous pouvons faire en préventif et naturel pour diminuer drastiquement les risques d’attaque.

Comment éviter les maladies sur les pieds de tomates ? 12 Solutions :

  1. La surveillance : il est très important d’inspecter très régulièrement ses pieds. si ce conseil ne permettra pas d’éviter la maladie, il est primordiale de s’y astreindre régulièrement afin que, si la maladie arrive, elle ne se propage très rapidement et détruisent toute votre culture
  2. La ventilation : la ventilation est très importante, car elle va fortement limiter les maladies cryptogamiques. En effet, ce sont les milieux humides et peu ventilés qui permettent aux champignons de se développer facilement.
  3. Des traitements préventifs : Vous pouvez utiliser divers purins (orties, ail, etc …) qui ont soit des propriétés fortifiantes, soit des propriétés antifongiques, et qui vont limiter l’apparition des champignons
  4. Une serre / protection contre l’humidité : tout ce qui permet de protéger les tomates de la pluie et de l’humidité en général est une excellente façon d’éviter les maladies sur vos plants de tomates
  5. Mixer les variétés : Certaines résisteront mieux que d’autres, et vous vous assurerez une récolte.
  6. Arroser les plants aux pieds / éviter absolument les feuilles : encore une fois, c’est pour limiter l’eau sur les feuilles et l’apparition des champignons tel que le mildiou
  7. Espacement de 40cm minimum : Si vous pouvez les espacer d’un mètre, faites le. L’objectif est de limiter la propagation en cas de maladie
  8. Choisir un espace très ensoleillé : vos plants seront souvent secs
  9. Terre bien drainée : afin de limiter l’apparition de maladie et virus qui attaquent les racines des tomates 
  10. Tailler les plantes quand il fait beau pendant plusieurs jours : la taille affaiblit la plante, et les lésions sont des portes d’entrée pour les maladies. Quand il fait beau, il y a beaucoup moins de chances d’être attaqué
  11. Planter des oeillets d’indes géants : Ils aident à lutter contre les nématodes, des petits vers parasites qui s’attaquent aux racines des tomates
  12. Mettre un épais paillage : c’est une protection anti humidité, au cas où les branches touchent le sol

 

Mettez en application ces 12 idées, et vous tiendrez éloigné les maladie.

Bien entendu, il n’y a pas de risque zéro.

Mais avec cette liste, vous augmentez énormément vos chances d’éviter toute maladie sur vos pieds de tomates.

Donc, vous vous assurez une certaines récolte.

0 Partages

Post Comment