Vos pieds de tomates ont passé la saison.

Toujours debout dans votre jardin potager, elles ont résisté aux maladies.

Il reste des tomates, qui mûrissent de plus en plus doucement.

Les journées sont plus courtes, les chaleurs sont passées, le soleil est moins présent.

Vous le savez, les risques de gels hâtifs arrivent à grands pas.

 

Le problème, c’est que le gel risquerait de tuer les plantes de votre jardin potager et de stopper net la croissance des dernières tomates et des autres légumes et fruits.

Vous pourriez bien les ramasser, mais c’est bien meilleur si les tomates et autres fruits et légumes mûrissent complètement sur les plants.

Alors, que faire ?

 

Les 2 situations quand on change de saison

Il y a deux situations :

  1. il y a les premiers gels qui arrivent, mais sont suivis de belles journées
  2. il va geler pendant plusieurs jours

Vous l’aurez deviné, la seconde situation sera plus délicate à tenir. Elle signe la véritable fin de culture dans votre jardin potager.

Mais pour la première, il suffit d’empêcher le plant de tomate de geler durant quelques heures seulement !

Voici quelques idées pour y arriver.

 

4 idées pour couvrir les plants de tomates de votre jardin potager

La solution la plus économique est de couvrir les pieds de tomate d’un vieux drap. Cette protection va limiter le gel (voire l’empêcher complètement) en diminuant l’eau de la rosée du matin sur les feuilles de vos plants de tomates, en empêchant légèrement la température de descendre.

Cette méthode économique a un inconvénient. Elle empêche les rayons de soleil de passer. Photosynthèse quasi impossible, le plant ne pourra pas continuer à prospérer. Il faut donc le lever dès qu’il fait beau.

Une solution du même genre est l’utilisation d’un voile de forçage. Il a les mêmes bienfaits que le vieux drap. Mais, il a l’avantage de laisser passer les rayons du soleil. Vous pouvez donc le poser, sans devoir le lever chaque début de journée. Vous pouvez donc le fixer au sol, sans avoir à vous en occuper par la suite.

Ce même voile de forçage pourra aussi être utilisé pour sortir vos semis plus tôt dans la saison. D’ailleurs, Eliott Coleman mixe les serres avec les voiles de forçages pour limiter le gel, afin de sortir ses semis plus tôt. Mais aussi de cultiver durant toute l’année  (mais c’est un autre sujet) !

Sinon, il existe des cloches / housses à tomate. Les plus grandes cloches que j’ai vu font jusqu’à 1m10. Mais je suis sûr qu’en cherchant un peu plus, vous pouvez en trouver de taille plus grande. Les housses font jusqu’à 5 mètres. Pas besoin de les fixer au sol pour empêcher les gelées. Vous pouvez les poser à même le sol.

D’ailleurs, certains disent que ce type de protection limite les maladies, comme le mildiou. J’ai un léger doute. Je vous encourage plutôt à agir en préventif pour limiter les risques de maladie, ou cet article pour le mildiou.

L’idéal reste d’avoir une serre, où les plants seront mieux protégées contre le gel. En plus de terminer la culture plus tard, vous pourrez aussi la commencer plus tôt.

Si vos tomates sont en pot, sur votre balcon, la question ne se pose même pas. Rentrez les chez vous tant que le gel est présent.

Vous savez maintenant comment couvrir vos plants de tomates.

A propos de l'Auteur

Salut, moi c'est Anthony, un Marseillais implanté en Charente Limousine depuis 2020.

Je partage avec vous la synthèse de tout ce que j'ai appris à travers mon retour à la campagne.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}